La 3ème vague du café s’échouera-t-elle en France ?

Le 16 juillet 2020 par 32 Décembre

En venant à Seattle, une ville où il pleut en moyenne trois jours par semaine, vous pouvez vous rendre compte qu’il y a plus de cafés par personne (35 cafés pour tous les 100 000 résidents) que partout ailleurs sur la planète. La caféine redonne de l’énergie et soutient le moral. On a longtemps connu Seattle comme la Capitale du Café, l’endroit où la torréfaction sombres et chocolatée règnent en maître absolu.

La 1ère vague

On parle de l’histoire du café ayant « trois vagues ». La première vague apporte la fabrication en série du café dans chaque ménage avec l’aide du café sous vide et prêt à infuser comme Café Grand’mère et Carte Noire. A l’époque, c’était plus du jus de chaussettes que du café de qualité.

La 2ème vague

Dans les années 1970 à 80 des entreprises géantes comme Starbucks et Nespresso ont été des pionniers et changent pour de bon l’industrie du café. C’est la 2eme vague. Celle-ci souligne la saveur et l’expérience sociale du café. Les entrepreneurs de la deuxième vague ont commencé à suivre le modèle de Starbucks et à créer des paradis pour boire du café avec les « coffee shops ». Mais l’expérience sociale de la consommation du café est devenue plus importante que le processus artisanal de la production du café. Les grains ont été torréfiés excessivement pour donner un goût et couleur uniforme et pour une meilleure conservabilité.

La 3ème vague

Et nous voici à la 3e vague, un terme inventé au début des années 2000 aux Etats Unis. La torréfaction est maintenant considérée comme un métier artisanal, comme le vin, la bière ou bien du whisky. Apportant de l’attention méticuleuse aux nombreux facteurs qui affectent les saveurs et les arômes du café.

Cette dernière vague a pris longtemps pour s’échouer dans une ville où Starbucks et ses lattés arte gouvernent chaque coin de rue. Seattle a surfé sur cette vague et même Starbucks a ouvert la réserve “Roastery & Tasting Room” qui se concentre sur la micro torréfaction et les méthodes douce du « slow coffee ». C’est un mouvement indubitable des leaders de café établis, d’explorer et exprimer le café avec des nouvelles façons.

Cette vague, s’échouera-t-elle un jour en France ? Où M. Clooney et son « What Else ? » ont envahi chaque ménage, bureau et esprit.

Poussez-vous, George ! Elle y est et elle y sera ! Peut-être lente à arriver, mais elle avance sûrement. Si vous vous êtes régalé d’une tasse de café Massawa, nos félicitations ! Vous avez surfé sur la 3ème vague du café !

À lire également

Un café avec… Laura

Aujourd’hui nous lançons une nouvelle série d’articles: un café avec! Un interview avec des fans de café qui nous partagent l’amour qu’ils ont pour une bonne tasse Massawa. Pour ce premier article, nous avons discuté avec Laura. Laura est une influenceuse Grenobloise toujours à la recherche des meilleurs cafés, restaurants mais surtout des bons plans […]

Bienvenue sur Massawa !

Découvrez notre café torréfié de façon artisanale et inscrivez-vous pour recevoir 20% sur votre première commande