histoire

La grande histoire du café…

Prenez n’importe quelle région du monde, le café qui y est cultivé, est l’héritage séculaire des forêts de caféiers de l’altiplano Ethiopien.

L’histoire de Massawa…

Selon la légende, c’est là que le berger Kaldi a découvert, pour la première fois, le potentiel caché dans leurs baies attrayantes.
L’histoire dit que Kaldi s’est aperçu que ses chèvres débordantes d’énergie ne voulaient plus dormir la nuit après avoir mangé les baies d’un certain arbuste.


Kaldi s’empressa d’en informer l’abbé du monastère tout proche qui prépara une boisson avec les baies apportées par Kaldi, constatant à son tour qu’il avait moins de peine à rester éveillé pendant les longues prières vespérales. L’abbé fit part de sa découverte aux autres moines, et le secret des baies énergisantes commença à se propager.

Le message se porta vers l’Est et atteignit la péninsule arabique. L’aventure des sept grains introduits en Inde par Baba Boudan est connue « Le Sept » : c’est par là que le café est arrivé pour se répandre, finalement, dans le monde entier.

Mais nous allons abréger cet historique… Notre histoire est beaucoup plus simple :

C’est Là-Bas.
C’est Ici.
C’est Vous.

De la cerise du caféier à votre tasse, de nombreuses escales ponctuent un long parcours. L’histoire que nous avons à vous raconter, en fait, est celle des trois escales importantes de ce parcours. Il faut qu’elles s’accordent entre elles, en pleine harmonie avec les origines.

La Sélection Massawa : C’est là-bas

Le parcours de nos jolies cerises commence dans des contrées aux paysages spectaculaires, parmi les plus remarquables de la planète. Comme pour le vin, la qualité du produit fini- le café dans votre tasse – dépend étroitement des sols, du climat, de l’altitude, des techniques agricoles utilisées et de la manière dont les cerises sont manipulées.
Lorsque les cerises sont mûres, les planteurs de café les cueillent soit à la main, soit à la machine. Après la récolte, la manière dont les cerises sont triées, écossées, séchées, lavées ou semi-lavées – tout cela se retrouvera immanquablement dans l’arôme.
Afin de vous offrir le meilleur du café torréfié, notre première escale ensemble, c’est celle qui consiste à sélectionner les meilleurs cafés verts du monde. Il y a une saison optimale pour les acheter. Massawa prend cette sélection au sérieux. Pour la qualité, chaque type de café doit atteindre le niveau d’exigence que nous nous sommes fixé.

Massawa
Massawa

La Torréfaction et la dégustation : C’est Ici.

A des milliers de kilomètres de ses origines, nos cafés verts font leur avant-dernière étape, ici dans notre torréfaction. Ses origines ? Nous les avons encore sur le bout de la langue. Massawa s’évertue à vous apporter de superbes profils de torréfaction qui mettent en valeur le travail impressionnant des planteurs d’origine et le parcours du café entre nos mains.
Non torréfié, le café a une odeur et goût qui rappellent celui de l’herbe et du foin. Il faut le torréfier pour qu’il exhale ses nombreux arômes, et qu’il révèle la richesse de ses saveurs subtiles. La torréfaction, à la frontière de la technologie et de l’artisanat, est l’escale la plus significative du voyage qui se terminera dans votre tasse.

La tasse Massawa: c’est vous

Des notes d’orange, de chocolat noir, un soupçon de jasmin, de pomme cuite…

Votre tasse de café est là, entre vos mains. Fermez les yeux. Bouche entr’ouverte, respirez profondément par le nez. Cette odeur, c’est celle du breuvage le plus perfectionné que l’homme sache préparer.
Maintenant, buvez une gorgée.
Quelqu’un à côté de vous n’en fera pas une description identique à la vôtre. Il se peut que vous n’arriviez pas à définir précisément ce que vous ressentez, ou que les mots vous manquent pour en parler.

Puis ce qui compte par-dessus tout … L’avez-vous aimé ?

Bienvenue sur Massawa !

Découvrez notre café torréfié de façon artisanale et inscrivez-vous pour recevoir 20% sur votre première commande